FORMULA E : PODIUM A MONACO

FORMULA E : PODIUM A MONACO

L'équipe Nissan e.dams a réalisé son meilleur score en Formule E lors de l’E-Prix de Monaco. Ainsi, elle a classé deux voitures parmi les cinq premières et Oliver Rowland a terminé sur le podium.

 

En effet, celui-ci est arrivé deuxième, à seulement 0,201 seconde du vainqueur, tandis que Sebastien Buemi a franchi la ligne d'arrivée en cinquième position.

 

L'équipe Nissan e.dams a raflé le nombre impressionnant de 31 points, soit plus que toute autre équipe au départ de cette troisième course européenne de la saison.

 

Grâce à la Formule E, Nissan peut mettre en avant la puissance et les performances issues de son savoir-faire en termes de véhicules 100 % électriques, constituant l’un des piliers de sa vision Nissan Intelligent Mobility.

 

Nissan a donné le rythme dès la deuxième séance d’essai, puis Sebastien Buemi comme Oliver Rowland se sont qualifiés au Super Pole.

 

C’est Oliver Rowland, pourtant débutant sur ce championnat, qui a réalisé le meilleur temps parmi les six pilotes qualifiés au Super Pole. Toutefois, en raison d’une pénalité, Oliver Rowland était troisième sur la ligne de départ. Son coéquipier Sebastien Buemi partait en cinquième position. Tous deux ont réalisé de bons départs dès le premier virage.

 

Oliver Rowland s’est emparé de la deuxième place au bout de huit minutes de course, puis est resté jusqu’à la fin dans le sillon du vainqueur. Aux termes d’une course remarquable, le pilote est arrivé deuxième, à quelques centimètres seulement de la victoire dans les derniers tours de roue.

 

Sebastien Buemi et Felipe Massa se sont livrés à une bataille acharnée dans les premiers tours. Ensuite, face à une forte pression exercée par ses concurrents, Buemi a dû rester sur la défensive pour maintenir sa position jusqu’au drapeau à damiers.

 

« Nous quittons Monaco avec une pole position, un podium, deux voitures parmi les cinq premières et le meilleur score de toutes les équipes en termes de points, c’est un excellent résultat », s’est réjoui Michael Carcamo, Nissan global motorsport director.

 

« Le week-end à Paris a été difficile pour tout le monde, ce rebond ici à Monaco constitue donc une formidable récompense pour tous les membres de l'équipe qui ont travaillé dur pour améliorer nos résultats. »

 

Il reste encore deux championnats de Formule E ABB FIA à venir : Une à Berlin, en Allemagne, et l'autre à Bern, en Suisse. La cinquième saison se terminera ensuite à New York en juillet.

 

« Le succès d'aujourd'hui appartient à toute l'équipe et nous devrions tous être très fiers de ce que nous avons accompli », s’est exclamé le responsable de l'équipe Nissan e.dams Jean-Paul Driot.

 

« Nous continuons à lutter chaque week-end contre des concurrents aux performances incroyables. Ce résultat est un nouveau pas décisif vers notre objectif : Placer l'équipe Nissan e.dams sur la première marche du podium. »

 

 

CITATIONS DES PILOTES

 

Oliver Rowland

 

« Nous avons été très déçus par nos résultats à Paris, alors le fait d'arriver à rebondir comme nous l’avons fait est très encourageant, surtout si l’on considère la pénalité que nous avions sur la grille de départ.

 

Tout était une question de gestion d'énergie aujourd’hui, alors je me suis efforcé d’en garder tout au long de la course pour pouvoir tout donner dans la dernière ligne droite.

 

J'ai dû évaluer le rapport bénéfices/risques dans les derniers tours. J'avais probablement la possibilité de tenter quelque chose du côté intérieur ou extérieur pour dépasser Jean-Eric (Vergne), mais il était important pour nous de récupérer des points et le trophée en prévision de Berlin.

 

J'ai hâte de participer aux prochaines courses, car nous montons en puissance et c’est très prometteur pour le reste de l'année. »

 

 

Sebastien Buemi

 

« La bataille a été dure pour moi, mais l'équipe a pu remporter beaucoup de points. J'ai réalisé un bon départ et j'étais juste derrière Oliver, mais je ne devais surtout pas aller au contact avec mon coéquipier.

 

J'ai utilisé beaucoup d'énergie en début de course contre Felipe (Massa) et je devais ensuite l’économiser. Les choses se sont encore compliquées, car je devais défendre ma ligne intérieure et ce n’est pas la trajectoire rêvée pour faire les meilleurs temps.

 

Plus tard dans la course, j'ai pu récupérer un peu d’espace ce qui m'a permis d'enchaîner quelques très bons tours. Aujourd’hui, il a fallu tirer le meilleur parti de ce que nous avions. Mon tour de Super Pole était un peu décevant et j'ai dû lutter après coup. »

 

PLAN DU SITE
VIEW ALL VEHICLES
RÉSERVEZ UN ESSAI
RÉSERVEZ UN ENTRETIEN
REQUEST A CALL-BACK
TROUVEZ UN CONCESSIONNAIRE